Conseil d'Administration du Rando-club

Jean-Paul VERNEAU, Président

Pascal DAVID,   Vice-Président

Jasmonde MARIN, Trésorière

Raymond AUDET, Trésorier adjoint

Nelly RICHARD, Secrétaire

Brigitte HUVEY, Secrétaire adjointe

Anne-Marie BOURGEOIS

René BRULE

Michèle GEORGET

Alain HUVEY

Florence MANCEAU

Paul MARANDEAU

Jean-Claude MARIN

Jean-Claude TRIOLET

Jacques VIAU

Règlement intérieur du rando-club de castelvalérie

Article 1 - Chaque adhérent du Rando Club de Castelvalérie, à jour de sa cotisation, est admis comme membre actif.
L’association Rando Club de Castelvalérie peut accueillir des adhérents ayant pris leur licence « Fédération Française de Randonnée » dans un autre Club, sous réserve :
- qu’ils fournissent la photocopie de leur licence pour l’année en cours et leur certificat médical ;
- qu’ils soient en possession d’une assurance identique à celle du Rando Club de Castelvalérie ;
- qu’ils se soient acquittés de la cotisation d’adhésion du Rando Club de Castelvalérie.
La période de renouvellement des inscriptions débute le 1er septembre et se termine le 15 décembre.


Article 2 - Les enfants mineurs accompagnés d’un membre de leur famille qui en prend la responsabilité, sont acceptés gratuitement. Dans ce cas la Licence Familiale est obligatoire.


Article 3 - Les amis des adhérents, les randonneurs, ou les enfants mineurs accompagnés qui viennent découvrir le Rando Club de Castelvalérie, peuvent être accueillis deux fois gratuitement. Toutefois à la 3ème sortie avec le club, l’adhésion est obligatoire.


Article 4 - Le certificat médical est obligatoire à chaque adhésion ou renouvellement d’adhésion. Sa durée de validité est de trois ans, sous certaines conditions. Durant cette période de validité, l’adhérent doit répondre à un questionnaire de santé lors de chaque renouvellement de licence.

- S’il répond « NON » à toutes les questions et qu’il l’atteste, il est dispensé de présentation d’un certificat médical.
- S’il répond « OUI » à au moins une des questions, ou s’il refuse d’y répondre, il doit présenter au club un certificat médical datant de moins de trois mois au jour de la prise de licence.
Au terme des trois ans, il doit présenter un nouveau certificat médical de moins de trois mois.


Article 5 - Le Conseil d’Administration du Rando Club de Castelvalérie est autorisé, après délibération de ses membres, acquise à la majorité simple, à refuser la participation de l’un ou plusieurs de ses adhérents à toute activité organisée par le Club, pour notamment insuffisance physique, comportement incompatible avec la vie en groupe ou tout autre motif qu’il juge légitime.
Sa décision n’a pas à être motivée et n’est pas susceptible de recours.

Pareillement, le Conseil d’Administration se réserve le droit de refuser une adhésion ou le renouvellement de
celle de l’un de ses membres.


Article 6 – Les randonnées sont organisées par et sous la responsabilité des encadreurs et serre file munis
d’un gilet de sécurité. Tous les randonneurs sont tenus de respecter leurs consignes.
L’encadreur se tient en tête, il donne les instructions nécessaires au bon déroulement de la randonnée :
- Distance du parcours, Type de terrain (relief, bois ou découvert)
- Lieu de séparation des groupes.
La randonnée se faisant en groupe, Il règle l’allure et décide des pauses et des regroupements.
Le serre file ferme la marche. Un randonneur qui souhaite s’arrêter, doit le signaler au serre file qui fera
ralentir le groupe pour l’attendre.
Pour des motifs de sécurité, l’animateur peut prendre toute mesure pour assurer la sécurité des
randonneurs.
S’il estime qu’un participant ne présente pas assez de garanties de sécurité (méforme physique, non-respect
des consignes etc…), il peut refuser sa participation à la sortie.


Article 7 – Lors des randonnées toute personne s’écartant de l’itinéraire prévu, ou déclarant devant témoins
ne pas faire partie du groupe, ou abandonnant le groupe et ses encadreurs, le fera sous son entière
responsabilité. Par cette action, il abandonne tout recours possible (par lui-même ou ses ayant droits) envers
le Rando Club de Castelvalérie ou l’un de ses membres en cas d’accident.


Article 8 – Le Rando Club de Castelvalérie peut organiser des Week-end et séjours. Le nombre de places étant
limité (hébergements, sécurité du groupe), ces randonnées font l’objet d’une inscription au préalable.
L’organisateur est autorisé à refuser la participation de l’un ou plusieurs adhérents, pour notamment
insuffisance physique, comportement incompatible avec la vie en groupe, équipement insuffisant ou tout
autre motif qu’il juge légitime. Sa décision n’a pas à être motivée et n’est pas susceptible de recours. Les
inscriptions ne sont effectives qu’après le versement d’un acompte.
Sauf cas exceptionnel validé par le Conseil d’Administration, le montant des frais occasionnés par un
désistement sera dû par l’adhérent.


Article 9 – Pour le covoiturage, l’assurance automobile du conducteur couvre sa Responsabilité Civile et les
dommages corporels des passagers. L’adhérent, passager d’un véhicule, sera indemnisé des dommages qu’il
peut subir par le contrat d’assurance du véhicule transporteur.
Si ce véhicule n’était pas régulièrement assuré, le Fonds de Garantie Automobile se substituerait à
l’assurance obligatoire (Loi Badinter). Dans ce cas, l’adhérent conserve le bénéfice des garanties individuelles
accident de sa licence.

NB : Les garanties individuelles accidents des licenciés pourront compléter celles de l’assurance automobile
du conducteur (ou du Fonds de Garantie Automobile), cependant en aucun cas l’assurance liée à la licence ne
couvrira les dommages matériels du véhicule.


Article 10 – Pour les frais de covoiturage, les conducteurs sont en droit de demander le remboursement des
frais engagés à leurs passagers. Ce remboursement se fera sur la base du tarif et conditions fixés par le Conseil
d’Administration du Rando Club de Castelvalérie. Si le conducteur abandonne son droit au remboursement,
les passagers peuvent faire un don à l’association.
Article 10 Bis – Un covoiturage est organisé par les participants à la randonnée présents ce jour-là. Il
se fait à partir du lieu de rendez-vous fixé, celui-ci s’organise entre les différents marcheurs présents.
Il n’est pas de la responsabilité des encadreurs d’organiser le covoiturage, celui-ci s’effectue grâce à
la bonne volonté des différents chauffeurs.
Il est strictement interdit de surcharger les véhicules. Cela suppose qu’un nombre suffisant de
personnes acceptent de prendre leur véhicule.
Les passagers d’un véhicule doivent faire le retour dans ce même véhicule, ou en cas de changement
en avertir le conducteur du véhicule initial.


Article 11 – Les membres du Conseil d’Administration dans le cadre de leurs fonctions et les bénévoles
agissant au profit du Rando Club de Castelvalérie dans le cadre de l’encadrement des activités peuvent
déclarer les frais engagés sur justifications, comme don à l’association conformément aux dispositions
prévues dans l’article 200 du code général des impôts.


Article 12– Les randonneurs ont l’obligation de laisser les lieux propres, de respecter la nature et la propriété
d’autrui.


Article 13 – Les chiens sont admis tenus en laisse courte. Ils sont sous l’entière responsabilité de leur
propriétaire.


Article 14 - lors d’un différend avec le rando club, le fait d’adresser sous toutes formes (courrier, email,
réseaux sociaux, etc…) des informations mensongères ou diffamatoires envers le Rando Club de Castelvalérie
ou ses représentants sera considéré comme faute grave entrainant des sanctions en application des articles 5
et 15 du présent règlement.


Article 15 – Le non-respect du règlement intérieur peut entraîner la radiation de l’adhésion au Rando Club de
Castelvalérie. Il ne sera procédé en aucun cas à un dédommagement ou remboursement.

La charte du randonneur

N’utilisons pas de raccourcis, respectons le tracé des sentiers pour limiter le piétinement de la végétation et l’érosion (surtout sur les milieux sensibles : dunes, marais…)

 

Pensons aux autres, à la sérénité de la nature. Nous ne sommes pas les seuls à fréquenter les chemins.

 

Apprenons à connaître et à respecter la faune et la flore, nous comprendrons ainsi pourquoi il convient de les préserver.

 

Ne laissons ni trace de notre passage, ni déchets. Emportons-les jusqu’à la prochaine poubelle.

 

Ne faisons pas de feu dans la nature (forêts et zones broussailleuses).

 

Ne dégradons ni les cultures, ni les plantations et ne dérangeons pas les animaux domestiques ou troupeaux. N’oublions jamais de toujours refermer derrière nous clôtures et barrières.

 

Tenons les chiens en laisse, ils pourraient malencontreusement provoquer des dommages, être victimes d’accidents et leur divagation dérangent les animaux.

 

Ne consommons pas l’eau des ruisseaux, sa limpidité apparente ne signifie pas forcément qu’elle est potable.

 

Renseignons-nous en période de chasse auprès des communes. Certains itinéraires peuvent être dangereux.

 

Informons-nous des règlements d’accès aux réserves naturelles et aux parcs nationaux (les chiens, l’utilisation d’engins sonores et la cueillette des plantes peuvent, dans certains cas, être proscrits).